Search
vendredi 14 décembre 2018
  • :
  • :

Cérémonie d’inauguration de Simplon Côte d’Ivoire pour former des développeurs

Cérémonie d'inauguration de Simplon Côte d’Ivoire pour former des développeurs

Cérémonie d’inauguration de Simplon Côte d’Ivoire pour former des développeurs

Cérémonie d’inauguration  de la fabrique sociale de Simplon Côte d’Ivoire pour former des développeurs, a eu lieu ce 06 décembre 2018 à l’antenne l’AUF au sein de l’Université Felix Houphouet Boigny d’Abidjan Cocody.

C’est la Ministre de l’Éducation nationale et de l’enseignement technique et de la Formation professionnelle Madame Kandia Camara qui a procédé à l’inauguration de la fabrique sociale des métiers du numérique à l’ENS de l’Université PHB d’Abidjan.

C’était en presence de Gilles Huberson, l’Ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, des hauts responsables de Simplon et la responsable pays du l’école du numérique sans oublier les responsables de la SGBCI comme partenaire de soutient à travers sa fondation SGBCI.

Pour ceux qui ne savent pas Simplon est une entreprise française spécialisée dans l’enseignement du code informatique un peu à l’image de l’école42.

24 jeunes ivoiriens formés au métier de développeur

Cérémonie d'inauguration de Simplon Côte d’Ivoire pour former des développeurs

Cérémonie d’inauguration de Simplon Côte d’Ivoire pour former des développeurs

Selon les informations cette école de code informatique va offrir à 24 jeunes ivoiriens, dont 40% de jeune femme, une formation dans le métier de développeur web et applications mobiles pendant sept mois. Avec une pédagogie active basée sur la réalisation d’un projet.

La transformation digitale est un pilier du développement en Afrique

Selon Valérie Leroy présidente de l’AUF, la création de cette école dite “‘Fabrique inclusive du numérique” vise la réalisation d’un objectif commun à sa structure et SIMPLON: celui “ d’accroître et renforcer l’employabilité des jeunes”.

Pour François Durollet le Directeur général de SIMPLON, « la transformation digitale est un pilier du développement en Afrique ». D’où son engagement à apporter aux apprenants une formation de qualité afin qu’ils soient compétitifs sur le marché de l’emploi.

Et si tous se passent bien comme prévu chaque apprenant devrait trouver rapidement du travail ou créer sa propre entreprise.

Préparer l’Afrique au futur

Préparer l’Afrique au futur, c’est aussi l’intention du directeur général de Simplon, François Durollet : « On discute très souvent avec Microsoft, avec Capgemini, avec Facebook, pour en citer quelques-unes. Ils préfèrent finalement voir des codeurs bien formés en Afrique, qui travaillent en Afrique, plutôt que d’attirer en France, par exemple, des codeurs qui viennent de pays africains où ils auraient été formés. Beaucoup d’apprenants sont destinés à créer leurs propres boîtes en fait ou à rejoindre des start-ups ou des petites boîtes existantes. »

Comments

comments



Abou Kam est consultant en spécialisé dans la stratégie digitale, Blogger chroniqueur sur les nouvelles technologie en Afrique et ailleurs et il est fondateur du blog Aboukam.Net.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *