Search
mardi 15 octobre 2019
  • :
  • :

E-commerce en Côte d’Ivoire: Yaatoo, la fin de l’aventure

E-commerce en Côte d'Ivoire: Yaatoo, la fin de l'aventure

E-commerce en Côte d’Ivoire: Yaatoo, la fin de l’aventure

E-commerce en Côte d’Ivoire:  Yaatoo, la fin de l’aventure. « C’est avec des mots fébriles que j’ai dû annoncer à mes équipes, il y’a quelques jours, la fin de la belle aventure Yaatoo » explique M. Doungnan COULIBALY, le DG de l’autre grands du e-commerce du Groupe Prosuma.

E-commerce en Côte d’Ivoire:  Yaatoo, la fin de l’aventure

La nouvelle est, en effet, tombée à l’issue d’une réunion avec les actionnaires du groupe Prosuma, qui m’ont informé de leur volonté d’arrêter les investissements dans le E-commerce, 3 années après le lancement de la plateforme Yaatoo.

C’est l’occasion pour moi de dire ma gratitude au PDG de Prosuma, M Abou KASSAM, qui a fait confiance au jeune ivoirien de 29 ans que j’étais, en me confiant la responsabilité de construire « from scratch » la filiale de E-commerce de son groupe dans un environnement concurrentiel très particulier en 2015 :

– L’arrivée du groupe Carrefour dans le secteur de la grande distribution en Côte d’ivoire ;

– La percée de la vente en ligne impulsée par Jumia, filiale du Groupe Rocket Internet.

Lire aussi:
TECNO Camon X Pro Unboxing et premières impressions

En 3 années, nous avons réussi à construire, sans prestataires ou consultants, une plate-forme technologique et logistique robuste, capable de rivaliser avec les meilleurs acteurs historiques du E-commerce du marché et à établir une stratégie propre.

Cela n’aurait pas été possible sans la passion et l’engagement d’une équipe réduite mais très brillante, jeune et dynamique, malgré des budgets très contraignants ainsi qu’un contexte organisationnel interne qu’il fallait aussi accompagner dans notre démarche le changement et d’innovation.

Par ailleurs, je voudrais remercier les milliers de clients qui nous ont fait confiance durant ces trois années d’activité. Nous n’avons pas tout réussi car certaines de vos commandes ont été livrées avec du retard ou les articles commandés ont souvent été en rupture de stock. Je vous prie d’accepter toutes nos excuses en mon nom propre et celui de mes équipes. Chaque commande à traiter était un défi pour nous et travailler à vous satisfaire était le carburant qui nous motivait jour et nuit à travailler sans relâche. C’est pour la satisfaction de nos clients que vous êtes que Yaatoo s’est distingué en étant le premier acteur du E-commerce de la Côte d’Ivoire à introduire les quelques innovations ci-après :

Lire aussi:
La filiale ivoirienne du Leader Mondial de Piscine recrute une assistant (e) en communication digitale

– la livraison Express en 2 h Chrono dans les 10 communes d’Abidjan ;

– le paiement sécurisé en ligne par carte bancaire (Visa & Mastercard) ;

– l’ouverture du service client 7j/7 pour prendre vos préoccupations et suivre vos livraisons.

Enfin, je souhaiterais tirer quelques humbles enseignements de cette expérience tout en me projetant dans l’avenir et inviter les acteurs de l’écosystème à une réflexion stratégique sur le futur du E-commerce dans un contexte ivoirien ou plutôt africain.

J’appelle de tous mes vœux, dans un premier temps, à l’éclosion de plusieurs initiatives de partenariats de type « Joint-Venture » entre les entreprises car aucune entreprise locale ne peut, à elle seule porter le risque financier et stratégique de la gestation d’un fleuron dans les ICT. Il faut plusieurs années d’investissements d’autant plus que les marchés sont encore trop petits en Côte d’Ivoire et en Afrique et que d’autres enjeux sont parfois minimisés, notamment en termes d’infrastructure logistique, technologique, bancaire, etc.

Dans un second temps, j’invite les acteurs de l’écosystème de l’innovation et du digital à porter davantage le message qu’il est obsolète de juger une start-up ICT uniquement par son compte de résultat dès les premières années de son existence. A ce jeu, Facebook, Amazon, Google et j’en passe, n’auraient survécu si ce prisme d’analyse prévalait aux USA.

Lire aussi:
Mobile Smartphone: Samsung Galaxy Note 4 fiche technique et caractéristique

Il est certes vrai que l’Afrique attire par ses ressources, son potentiel et ses taux de croissance élevés mais l’expérience « on the ground » nous suggère d’aborder les sujets via un prisme d’analyse qui combine le pragmatisme et la coopération. Il y’a beaucoup à faire dans plusieurs secteurs mais la réflexion stratégique doit être intimement liée à la compréhension des enjeux locaux tout en s’inspirant des modèles qui ont marché ailleurs dans le monde.

Enfin, je ne saurais terminer sans remercier M. Karim FAKHRY, DG de Prosuma qui m’a fait grandir humainement et professionnellement à travers les débats que nous avions et les livres qu’il m’a offerts ; et Mme Houra, Directrice des Ressources Humaine de Prosuma qui a toujours veillé sur mon bien-être au travail ainsi que celui de mes équipes.

Comments

comments




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *