Search
samedi 24 août 2019
  • :
  • :

L’UNETEL annonce une augmentation des tarifs des transactions « Mobile money » de 7,2 %

L’UNETEL annonce une augmentation des tarifs des transactions « Mobile money » de 7,2 %

L’UNETEL annonce une augmentation des tarifs des transactions « Mobile money » de 7,2 %

L’Union nationale des télécommunications (UNETEL), organisation en charge du développement des Télécoms/TIC en Côte d’Ivoire et de défense des intérêts des opérateurs de télécommunication, annonce une augmentation des tarifs des transactions « Mobile money » de 7,2 %, à compter du 1er février 2019.

Cette mesure liée à la volonté de l’Etat de taxer les transactions par mobile va nécessairement accentuer le coût de la vie, les consommateurs devant désormais payer plus pour bénéficier des services des sociétés de transfert d’argent par mobile money.

Lire aussi:
Eventic : Vers la cérémonie de lancement d'AFRICHARGER

Un communiqué de l’union, publié par voie de presse, indique que cette mesure a été prise en application  de nouvelles taxes aux entreprises  de transfert d’argent par téléphone mobile, contenues dans l’annexe fiscale à la loi n°2018-984 du 28 décembre 2018 portant budget de l’Etat pour l’année 2019.

En effet, l’annexe fiscale a prévu, en son article 14, au titre des mesures dites de rationalisation et de modernisation du dispositif fiscal, et l’application de taxes spécifiques exigibles des sociétés de téléphone aux entreprises de transfert d’argent par téléphone mobile. « Ces nouvelles taxes, d’un montant cumulé de 7,2% sur le montant des commissions payées, sont exigibles depuis le 1er janvier 2019, aux entreprises émettrices de monnaie électronique [activité communément désignée sous le vocable Mobile money] », précise l’UNETEL.

Lire aussi:
Télécom : 07 Choses à savoir sur la "Portabilité" des numéros mobiles en Côte d'Ivoire

Ainsi, souligne le communiqué, c’est une « hausse proportionnelle » que les entreprises ont choisi d’appliquer aux transactions « mobile money. » Ce sont donc les consommateurs qui supporteront ces nouvelles taxes maintenues avec subtilité dans l’annexe fiscale 2019, comme l’a révélé le Cabinet Deloitte le 21 janvier dernier lors de sa présentation de l’annexe fiscale.

Source: minutes-eco.com

Comments

comments




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *