Search
mardi 21 mai 2019
  • :
  • :

MTN Group et Ericsson vers un déploiement de nouveaux services Mobile Money

MTN Group et Ericsson vers un déploiement de nouveaux services Mobile Money

MTN Group et Ericsson vers un déploiement de nouveaux services Mobile Money

Signature entre MTN Group et Ericsson  pour un déploiement de nouveaux services Mobile Money dans 13 pays d’Afrique et du Moyen-Orient. ou le Group MTN est déjà présent.

Selon un article de l’Agence Ecofine le groupe télécoms sud-africain MTN  vient de signer un contrat de cinq ans avec la société technologique suédoise Ericsson pour le déploiement de nouveaux produits et la fourniture de services gérés pour Mobile Money dans 13 pays d’Afrique et du Moyen-Orient. Les nouveaux produits et services seront déployés via la plateforme Ericsson Wallet.

Lire aussi:
Vers le premier Salon africain du drone civil professionnel à Abidjan

Un portefeuille de systèmes de support d’entreprise

Selon Ericsson, cette plateforme qui fait partie du portefeuille de systèmes de support d’entreprise Ericsson permet aux opérateurs de téléphonie mobile de réutiliser les actifs existants et de regrouper les offres de télécommunications avec des services financiers afin de créer une solution complète pour les utilisateurs finaux répondant aux besoins du commerce mobile.

Wallet permettra aux utilisateurs de conserver, transférer et retirer de l’argent

MTN Group indique que la plateforme Ericsson Wallet permettra aux utilisateurs de conserver, transférer et retirer de l’argent, de payer des commerçants et des fournisseurs de services publics, ainsi que d’utiliser des services financiers tels que l’épargne et le crédit.

Pour Serigne Dioum, le directeur des services financiers mobiles du groupe MTN, « une plateforme stable, sécurisée et fiable est l’un des fondements de la création de services financiers mobiles performants ».

«Grâce à ce partenariat, nous espérons pouvoir travailler avec Ericsson pour améliorer notre écosystème.», a-t-il affirmé.

Comments

comments

Lire aussi:
Facebook victime de piratage près de 50 millions d'utilisateurs sont concernés



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *