Search
mercredi 17 juillet 2019
  • :
  • :

MTN, Orange, Moov, Unetel et l’ARTCI contre l’utilisation frauduleuse de mobiles volés

MTN, Orange, Moov, Unetel et l’ARTCI contre l’utilisation frauduleuse de mobiles volés

MTN, Orange, Moov, Unetel et l’ARTCI contre l’utilisation frauduleuse de mobiles volés

MTN, Orange, Moov, Unetel et l’ARTCI contre l’utilisation frauduleuse de téléphone mobiles volés. C’est le fruit d’un partenariat stratégique entre les opérateurs du secteurs et les autorités chargés du secteur des télécommunications en Côte d’Ivoire.

MTN, Orange, Moov, Unetel et l’ARTCI contre l’utilisation frauduleuse de mobiles volés

Selon l’agence Ecofin, l’Association mondiale des opérateurs de téléphonie (GSMA), les opérateurs de téléphonie mobile MTN Orange et Moov, l’Union nationale des entreprises de télécommunications (Unetel) et l’Autorité de régulation des télécommunications/TIC de Côte d’Ivoire (ARTCI) ont signé un protocole de collaboration pour combattre les téléphones contrefaits et l’utilisation frauduleuse des téléphones volés.

Lire aussi:
Top 3 des logiciels espions WhatsApp d'un utilisateur à distance

Ce 16 avril 2019, à l’ouverture de la Mobile 360-West Africa qui se tient à Abidjan jusqu’au 17 avril 2019, les acteurs du secteur national des télécommunications se sont engagés à fournir aux consommateurs ivoiriens du mobile un environnement plus sûr et fiable.

L’initiative « We Care » lancée par GSMA

Le partenariat entre les différents acteurs du marché télécoms ivoirien rentre dans le cadre de l’initiative « We Care » lancée par GSMA.

En vertu de l’accord, les opérateurs télécoms téléchargeront les détails techniques des appareils vendus aux Ivoiriens dans la base de données d’IMEI (identité internationale d’équipement mobile) de GSMA afin de les partager avec la communauté télécoms nationale et internationale.

Lire aussi:
Pourquoi les utilisateurs d'Android migrent-ils vers iOS et vice versa?

Ainsi, en cas de perte ou de vol du mobile d’un consommateur, le téléphone pourra être bloqué avant qu’il ne soit utilisé à des fins douteuses. La base de données IMEI de GSMA est mise à jour au quotidien.

« Avec cette initiative, les opérateurs de téléphonie mobile jouent un rôle actif pour assurer aux consommateurs un environnement de confiance grâce à une collaboration public-privé. Une fois mise en oeuvre, la Côte d’Ivoire sera le premier pays d’Afrique subsaharienne à bénéficier de la participation de plusieurs opérateurs à la liste noire de GSMA, offrant ainsi à tous leurs clients la possibilité de signaler et bloquer les appareils perdus ou volés sur plusieurs réseaux », a expliqué Akinwale Goodluck, le responsable Afrique subsaharienne de GSMA.

Comments

comments




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *