Search
mardi 15 octobre 2019
  • :
  • :

Quelles les solutions pour la renforcer pour la sécurité des applications internet et du mobile banking

Quelles les solutions pour la renforcer pour la sécurité des applications internet et du mobile banking

Quelles les solutions pour la renforcer pour la sécurité des applications internet et du mobile banking

Quelles les solutions pour la renforcer pour la sécurité des applications internet et du mobile banking. Lorsque vous développez une application mobile, tout particulièrement dans le secteur de la banque, il est essentiel de la protéger contre les cyber-attaques.

De nombreuses entreprises sont victimes chaque année de cyber-attaques : fraude, vol de données ou encore escroquerie. En plus de couter cher pour l’entreprise victime, ces failles portent atteinte à la réputation de l’entreprise sur le long terme.

Les services de mobile-banking ne cessent de se développer et suscitent l’engouement chez une population jeune, et plutôt masculine, selon le site espacehommes.fr. C’est pourquoi des entreprises françaises s’intéressent à ce secteur porteur, et à son pendant sécuritaire. C’est le cas notamment d’Orange, qui a lancé sa banque mobile et s’attelle maintenant à développer Orange Cyberdefense, son pôle dédié à la cybersécurité.

Lire aussi:
4 excellentes informations à savoir sur la NOTE 5 Stylus d'Infinix Mobile

98% des Fintech défaillantes en cybersécurité

La cyber-sécurité est un atout que de nombreuses firmes ne maîtrisent pas. Selon une étude d’ImmuniWeb, la plateforme spécialisée dans la cybersécurité des applications, datée du 20 août 2019, 98% des Fintech ne bénéficieraient pas de solides dispositifs de cybersécurité. Elles seraient ainsi régulièrement sous le menace d’attaques web. Pour protéger son application, et par conséquent ses utilisateurs, de telles menaces, il est essentiel pour les entreprises de mobile-banking d’investir dans un système de sécurité performant.

Crypter les données des utilisateurs

Les données stockées par les utilisateurs, notamment sur le sites bancaires, se doivent d’être protégées de toute action malveillante. Ces informations valent de l’or pour les pirates qui les revendent à des prix astronomiques sur le marché noir. Pour éviter de ruiner la réputation de votre application, il est essentiel de crypter les données des utilisateurs. Pour protéger ces données, vous pouvez utiliser un cryptage VPN ou TSL en plus de celui fourni par le système d’exploitation.

Lire aussi:
Des choses importantes à savoir sur Tecno Mobile Spark et Spark Plus

Opter pour une authentification multifactorielle

Un autre point essentiel pour sécuriser une application est d’opter pour un haut niveau d’authentification. Préférez l’authentification multifactorielle à l’authentification classique par mot de passe. Une étude Google a récemment démontré l’efficacité d’une telle méthode contre le piratage de compte. Elle fait appel à plusieurs méthodes d’authentification pour vérifier l’identité de l’utilisateur, utilisant différentes sources d’identification. Elle repose au moins sur deux méthodes d’identification indépendantes, portant sur ce que l’utilisateur sait (un mot de passe), ce qu’il possède (un smartphone) et ce qu’il est (une preuve d’identité de type passeport ou carte d’identité).

Lire aussi:
Afrique Digitale: Zoom sur les principaux actionnaires de la Startup du e-commerce Jumia

Tester et re-tester la sécurité de son application

Enfin pour éviter toute faille de sécurité, il est essentiel de tester et re-tester votre application avant sa mise sur le marché. Authentification, autorisation et protection des données doivent être finement analysées. Pensez également à tester votre application régulièrement et à vous informer sur les nouvelles tendances en matière de cybersécurité. Cela vous permettra également d’identifier les vulnérabilités qui pourraient intervenir. La réputation de votre entreprise en dépend.

© Pixabay / typographyimages

Source: aboukam.net

 

Comments

comments




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *