Search
jeudi 29 octobre 2020
  • :
  • :

Télécom : 5 Points à retenir au nouveau plan de numérotation à 10 chiffres en Côte d’Ivoire

Télécom 5 Points à retenir au nouveau plan de numérotation à 10 chiffres en Côte d'Ivoire

Télécom 5 Points à retenir au nouveau plan de numérotation à 10 chiffres en Côte d’Ivoire

Télécom : 5 Points à retenir au nouveau plan de numérotation à 10 chiffres en Côte d’Ivoire présenté par l’ARTCI – Autorité de Régulation des Télécommunications de Côte d’Ivoire ce 28 juillet 2020 lors d’un point de presse de son DG.

1. Une saturation des numéros mobiles à 8 chiffres

Le passage de 8 chiffres à 10 chiffres est marqué par la saturation des numéros mobiles dans l’organisation actuelle et l’impossibilité de satisfaire aux besoins en numéros mobiles des opérateurs qui n’ont plus de réserves.

Lire aussi:
Infinix S4 fiche technique, spécifications, caractéristique et prix en Côte d'Ivoire

Vous avez remarqué des numéros Orange et MTN par exemple qui commencent par 8. Le basculement devait avoir lieu depuis 2015.

2. Le plan à 10 chiffres possède une très grande capacité

Le plan à 10 chiffres possède une très grande capacité de numéros (10 milliards) pour répondre aux besoins des usagers et des opérateurs et prévoit des réserves suffisantes pour les technologies futures telles que l’Internet des Objets. Et pour une durée de vie estimée d’au moins 50 ans.

3. Ce changement intervient en janvier 2021

C’est à partir du 31 janvier 2021 à 00 heure 00 minute. Il faut ajouter b 07 devant les mobiles Orange, 05 devant les mobiles MTN et 01 devant ceux de MOOV.

Lire aussi:
MTN Group et Ericsson vers un déploiement de nouveaux services Mobile Money

Pour les fixes 27 devant les anciens fixes OCIT devenus Orange, 25 devant les anciens arobase devenus MTN et 21 devant ceux de MOOV.

4. Le basculement est totalement gratuit

Le basculement est totalement gratuit et il n’y aura aucune perte des avantages en cours dans le compte que sur le mobile money.

5. Pas besoin de se faire re-identifier

Pas besoin de se faire re-identifier. En somme, ce n’est pas un effet de mode mais une contrainte de gestion de numéro par L’ARTCI (qui est en charge de la gestion et des attributions des numéros aux opérateurs).

Lire aussi:
Vers le premier Salon africain du drone civil professionnel à Abidjan

Comments

comments




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *